Tout savoir sur l’achat d’un appartement en Thaïlande !

La Thaïlande est un pays assez connu pour ses plages tropicales dorées, ses paysages paradisiaques, ses ruines anciennes et ses temples ornés de statues de Bouddha. Ce pays d’Asie du Sud-Est est sans doute une très belle destination pour les visiteurs et d’autres personnes désireuses d’investir dans l’immobilier. Vous êtes désireux d’acheter une maison en Thaïlande ? Sachez qu’il est important de connaitre le processus de réalisation de votre projet, ses différentes étapes et ses exigences légales. Découvrez plus de détails à ce sujet dans cet article. 

Comment bien acheter une maison ? 

Au prime abord, il est important de savoir que la loi thaïlandaise interdit aux étrangers d’acquérir des terrains ou acheter une maison en Thaïlande en leur nom propre. Néanmoins, il existe d’autres moyens. Soit, vous passez par l’intermédiaire d’une société thaïlandaise (l’achat en Thai company), soit vous recourez au leasehold. 

A lire aussi : Cabinet d'expert-comptable à Paris : de bonnes raisons de l'engager

L’achat en Thai company 

Ce procédé consiste en l’achat d’un terrain par un étranger par l’intermédiaire d’une société thaïlandaise. La loi autorise l’étranger à être le directeur de cette société et l’actionnaire minoritaire jusqu’à 49% des actions. Il peut donc contrôler les décisions de la société et les terrains qu’elle possède.

Cependant, cette pratique n’est légale que si la société possède une activité réelle et une raison d’être autre que l’achat du terrain. Il est également illégal de constituer une société ad hoc avec des actionnaires fictifs et silencieux pour posséder des terres. 

A découvrir également : Un aperçu des tendances émergentes dans l'immobilier d'entreprise : Qu'est-ce qui attend les investisseurs et les propriétaires ?

Le Leasehold 

Le leasehold est une alternative qui séduit de nombreux acheteurs étrangers. En réalité, l’acheteur étranger peut conclure un contrat avec le propriétaire foncier, qui s’engage à lui louer son terrain et l’enregistrer au registre foncier. Il peut donc jouir du pour une durée maximale de 30 ans. Le propriétaire a la possibilité de renouveler le bail deux fois. 

Le contrat du bail inclut généralement quelques clauses importantes comme les garanties de succession et la possibilité de transférer le contrat à un tiers. Certains contrats prévoient également la possibilité de résilier le bail à tout moment et d’enregistrer un nouveau bail auprès d’un tiers.

Comment bien choisir l’endroit pour acheter un bien immobilier en Thaïlande ? 

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans le choix de l’emplacement idéal de votre bien immobilier, notamment : vos besoins, vos préférences et votre budget.

Avec un budget limité, les stations balnéaires telles que Cha-Am peut être une bonne option, car elles attirent de nombreux étrangers si vous optez pour les zones urbaines animées, Bangkok et Chiang Mai est un excellent choix pour réaliser votre projet. Au cas où vous préférez louer une propriété dans une zone touristique populaire, la ville de Phuket ou à Pattaya peut vous intéresser.

L’acquisition de bien immobilier en Thaïlande s’avère relativement simple, facile et pas très onéreuse si vous êtes bien accompagné. Pour plus d’informations sur les procédures et les législations en vigueur dans ce pays, n’hésitez pas à recourir aux services d’un avocat spécialiste ou des professionnels dans ce domaine.