Où suivre une formation pour diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier est le professionnel qui a la capacité de réaliser un diagnostic immobilier. Rappelons que cette action permet d’être sûr qu’un logement respecte les normes en vigueur dans le secteur de la construction. Où suivre une formation pour devenir diagnostiqueur immobilier ? Quelles sont les qualités à avoir pour exercer ce métier ? 

Devenir diagnostiqueur immobilier : où se former ? 

Le métier de diagnostiqueur immobilier est reconnu par la loi. Selon l’article L271-6 du Code de la Construction et de l’Habitation, toute personne voulant exercer cette profession doit suivre une formation. Celle-ci devra se dérouler dans un centre d’apprentissage accrédité COFRAC. 

En parallèle : Comment fonctionne une neo banque pro ?

Il en existe plusieurs en France et dans de nombreux autres pays d’Europe. Chaque aspirant doit donc mener ses propres recherches afin de choisir une formation diagnostiqueur immobilier fiable et sérieuse. L’organisme ciblé doit alors être reconnu par la loi, avoir de l’expérience, posséder une équipe compétente et avoir un programme d’apprentissage solide. 

Pourquoi faut-il obligatoirement réaliser un diagnostic immobilier ?  

Lors d’une vente immobilière, un diagnostic immobilier permet d’être certain qu’une habitation ne présente aucun risque pour ses futurs occupants. Grâce à une telle opération, il est possible de réaliser d’importantes économies, mais aussi de gagner du temps. 

Avez-vous vu cela : Quels sont les avantages à louer un chalet haut de gamme ?

Réaliser un diagnostic immobilier est utile pour connaître la nature des travaux qu’il faut faire pour rendre une habitation conforme aux normes en vigueur dans l’univers de la construction. De cette façon, tout acheteur ou vendeur peut connaître la vraie valeur de son logement sur le marché de l’immobilier. 

Diagnostics immobiliers : quels sont les différents types ? 

Le diagnostic du gaz n’est pas le seul diagnostic immobilier qu’il faut réaliser avant une transaction immobilière. L’expert engagé, le diagnostiqueur immobilier, doit également réaliser les opérations de contrôle suivantes.  

  • Le constat de risque d’exposition au plomb (CREP) : mission cruciale pour éviter des intoxications causées par des matériaux contenant du plomb dans un logement. 
  • Le diagnostic de performances énergétiques (DPE) : grâce à cette vérification technique, il est possible d’avoir une idée précise de la consommation énergétique d’une maison. Celle-ci est aussi utile pour mesurer son taux d’émission de gaz à effet de serre. 
  • Le diagnostic Loi Carrez : indispensable pour connaître la réelle surface exploitable d’un bâtiment. 
  • Le diagnostic électrique : important pour garantir la protection des occupants d’une maison contre les défaillances d’une installation électrique. 
  • Le diagnostic termites : cette opération est utile pour vérifier qu’un bâtiment n’est pas exposé à une invasion d’insectes xylophages et à la mérule. 
  • Le Dossier technique Amiante (DTA) : il permet de localiser et de connaître la nature des matériaux de construction qui contiennent de l’amiante dans un bâtiment. 

Attention : Il existe onze (11) diagnostics immobiliers obligatoires qui doivent être faits avant la vente d’une maison. Ne pas les réaliser peut vous exposer à des sanctions.